Astronomie dans le Beaujolais, l'éclipse de Lune du 2 septembre 2015

Vous souhaitez découvrir le ciel à travers l’astronomie ? Vous avez toujours été curieux du ciel et des milliards de mystères qui l’entourent ? Vous êtes au bon endroit ! Nos chambres d’hôtes dans le Beaujolais peuvent vous permettre de répondre à cette curiosité plutôt saine.

Mais qu’est-ce que l’astronomie ? Comment peut-on la définir ?


De la manière la plus simple possible, l’astronomie est une science qui consiste en l’observation des astres, en l’observation de leur mouvement, de leur structure et de leur évolution.

Cette science découle d’observations visuelles -d’abord à l’œil nu- vieilles de plusieurs milliers d’années (voire de plusieurs dizaines de milliers d’années) puis via des outils toujours plus performants. Récemment, de nouveaux types d’observations ont été rendues possibles grâce au développement de nouvelles technologies (dans différents types de rayonnements qui rendent visible l’invisible). Cette science est complexe : pour la saisir dans sa globalité, il faudrait maîtriser les mathématiques, la physique, la chimie, etc.

Néanmoins, à une pratique amateur, l’astronomie se contente souvent d’observations visuelles plus ou moins rapprochées. Il est possible, à tout un chacun et sans instrument, de faire de l’observation en notant, par exemple, la position d’une planète par rapport à son environnement local.

De nos jours, il devient de plus en plus difficile de faire de l’astronomie. En effet, la diffusion toujours plus importante de lumière nocturne donne naissance au phénomène de « pollution lumineuse ».
En centre-ville, il est difficile d’observer plus d’une dizaine d’étoiles. A une cinquantaine de kilomètres d’un centre-ville (et sans autre source de pollution lumineuse), il sera possible d’observer jusqu’à 6.000 étoiles (en France métropolitaine). Néanmoins, sur l’horizon dans la direction de cette ville, la pollution lumineuse se révèlera sous la forme d’un halo luminescent orangé, très dérangeant.

Dans le Beaujolais, inutile de vous mentir : nous sommes soumis à l’influence de la pollution lumineuse. Elle peut néanmoins être contrôlée (si vous ne souhaitez pas faire de photographie, tout du moins) depuis la terrasse de nos chambres d’hôtes !
En effet, du fait de la configuration de notre lieu d’habitation, notre maison fait écran des lumières du village ! Il est facilement discernable une belle Voie Lactée, la galaxie d’Andromède (à l’œil nu) ou d’autres objets tels que l’Amas de la Ruche (M44) et même l’Amas M37, dans la constellation du Cocher. Les nombreuses nébulosités du Sagittaire sont bien discernables à l’œil nu, également.
Cette configuration nous empêche, malheureusement, d’avoir une belle visibilité sur les objets sur l’horizon Est.

Pour s’extraire de la pollution lumineuse, il est nécessaire de se déplacer de quelques kilomètres dans les monts du Beaujolais. Il existe plusieurs endroits connus des amateurs d’astronomie pour la qualité de leurs cieux.

 Chambres d'hôtes et astronomie dans le Beaujolais. Observation de Vénus et de MarsObservation visuelle (au travers d’un télescope) de Vénus et Mars en conjonction – Février 2015).


Chambres d'hôtes et astronomie : effet de la pollution lumineuse.Effets de la pollution lumineuse sur de la photo de nuit. Le ciel est saturé de lumières parasites. Ses effets sont neutralisés sur la partie gauche.


Organisation d’une soirée

Vous le comprendrez : l’astronomie est une activité extérieure fortement dépendante de la météo ! Néanmoins, la météo n’est pas le seul élément extérieur à prendre en considération. La phase de la Lune est extrêmement importante pour pouvoir réussir une nuit/soirée d’observation. L’idéal est une nuit de Nouvelle Lune. Si ce n’est pas le cas, il faut impérativement que la Lune soit la moins importante possible, donc entre le dernier quartier et le premier quartier (et non pas entre le premier quartier et le dernier quartier).

Dernier élément à prendre en considération : la période de l’année. Eté comme hiver, le ciel recèle de milliers de choses à regarder, découvrir. Néanmoins, un ciel d’hiver n’aura rien de comparable à un ciel d’été, et vice-versa. Sous les latitudes de nos chambres d’hôtes dans le Beaujolais, nous

Cette soirée se découpera en plusieurs phases :

  • l’observation à l’œil nu ;
  • la mécanique céleste ;
  • l’observation au télescope ;
  • une initiation à l’astrophotographie.

L’observation à l’œil nu

Elle est la base de tout type d’observation astronomique ! C’est par la connaissance du ciel et des constellations que vous saurez vous repérer et retrouver les objets visibles à l’œil nu. Dans cette volonté de vous initier, Florent vous propose de vous expliquer le ciel muni d’un pointeur laser d’une portée de plusieurs centaines de mètres. Il vous faudra simplement suivre la lumière émise par le laser pour vous repérer et suivre ces explications.

Selon la période de l’année, vous découvrirez enfin les constellations qui accompagnent nos nuits depuis toujours.

La mécanique céleste

Quasiment indissociable de l’observation à l’œil nu, la mécanique céleste va répondre à certaines de vos questions. Dans quel sens tourne la Terre ? Cela peut être déduit grâce à l’observation du ciel nocturne à l’oeil nu. Pourquoi la Lune, la Soleil et les planètes apparaissent toujours dans la même zone du ciel ? Ceci s’explique facilement. Qu’adviendra-t-il des étoiles ? De la Voie Lactée, etc. ? Ces questions, vos questions, pourront vous donner le vertige mais elles vous permettront de comprendre comment fonctionne notre environnement local.

L’observation au télescope

Lors de cette soirée de découverte du ciel, vous aurez accès à un télescope Célestron-C8 de 203mm de diamètre sur une monture à fourche.

Le télescope n’est pas équipé d’un système GoTo : la connaissance du ciel est, alors, indispensable pour pouvoir retrouver ce que l’on désire observer.
Vous pourrez néanmoins observer divers objets selon la saison. Certaines cibles sont très simples à visualiser. D’autres sont plus compliqués et demandent de la patience et l’utilisation de cartes célestes pour pouvoir repérer l’objet.

Bon à savoir : en observant le ciel au télescope, vous ne verrez absolument aucune couleur – à l’exception des planètes. C’est la photographie de longue pose qui permet de voir les couleurs réelles du ciel.

Chambres d'hôtes astronomie dans le Beaujolais chez Agnès et Marcel Durand à Lancié. Formation à l'utilisation d'un télescopeTélescope Célestron C8 orienté sur la Lune.


Initiation à l’astrophotographie

Selon le lieu d’observation, il sera possible ou non de motoriser le télescope afin d’assurer un suivi plus fin et, potentiellement, de commencer à photographier certains objets très lointains. Du fait de la monture à fourche, les très longues poses ne sont pas forcément possibles.

Il sera également possible d’effectuer des photographies du paysage avec un ciel étoilé. Il vous faudra nécessairement amener un appareil photo Réflex. Les appareils photos de type Réflex sont les appareils avec objectifs interchangeables, dont le paramétrage peut être entièrement manuel. Vous pouvez vous munir d’un ou plusieurs objectifs.

Il sera possible de monter votre appareil photo sur une monture motorisée (qui compense le mouvement de rotation de la Terre), afin de fixer le même point du ciel pendant une très longue durée (en ce sens, il vous faudra disposer d’un déclencheur manuel externe ou d’un intervallomètre).
Vous vous rendrez compte qu’un matériel très basique permet d’obtenir de très jolies photos. Un télescope puissant n’est pas absolument nécessaire pour faire apparaître de formidables objets du ciel profond.

La photo ci-contre a été prise avec un objectif de 18-55mm ouvert à F/2,8. Elle est le résultat d’un cumul de 15 poses d’une minute, totalisant ainsi 15 minutes d’acquisition photographique.
Il s’agit de la constellation d’Orion, visible principalement en hiver, et des nombreuses nébulosités que contient cette zone du ciel : Boucle de Barnard, Nébuleuse de la Tête de Cheval, Nébuleuse de la Flamme, Grande Nébuleuse, Nébuleuse Runing Man, Nébuleuse de la Tête de Sorcière, LBN 865, etc.

 

 Chambres d'hôtes et astronomie dans le Beaujolais. La Boucle de Barnard. Formation astronomie et astrophotographie

 

Chambres d'hôtes Astronomie : Beaujolais, réservez votre nuit sous les étoiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>